La coalition des entreprises les plus touchées lance un appel pour recevoir du soutien jusqu’à la fin de 2021 dans le budget fédéral

Un sondage de mars 2021 rendu public à la Colline du Parlement révèle qu’environ 60% des entreprises les plus durement touchées du Canada ne survivront pas si la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) ne sont pas prolongées jusqu’à la fin de l’année (au-delà de la date limite du 5 juin). Le sondage auquel ont répondu plus de 1700 répondants de partout au Canada a été mené par la Coalition des entreprises les plus touchées.

Vu les résultats du sondage, la Coalition lance un appel formel au gouvernement fédéral visant à rassurer et annoncer un prolongement de la SSUC et de la SUCL jusqu’à la fin de l’année pour les secteurs les plus durement touchés dans son budget attendu du mois d’avril.

« Nos entreprises ont d’abord été touchées par la pandémie, et plus durement touchées par les fermetures; elles seront les dernières à se rétablir. En prolongeant ce soutien, elles peuvent survire et s’épanouir. Sans celui-ci, les industries du tourisme, de la culture et de l’hospitalité du Canada seront dévastées pendant toute une génération », a annoncé Beth Potter, présidente et chef de la direction de l’Association de l’industrie touristique du Canada.

Avant la pandémie de COVID-19, les entreprises durement touchées qui constituent la Coalition employaient plus de 2 millions de Canadiens, soit environ 1 emploi sur 10. Les membres sont principalement des petites et moyennes entreprises canadiennes qui offrent des emplois importants dans les communautés locales. Nos employés sont majoritairement des femmes, des jeunes, des autochtones et des nouveaux Canadiens : des populations dont l’emploi a été particulièrement touché par la pandémie.

« Pour les entreprises dont le rétablissement est impacté par les conséquences persistantes des interdictions des rassemblements de masse et des autres politiques sanitaires publiques, la SSUC et la SUCL sont une véritable bouée de sauvetage. Prolonger ces aides ferait la différence entre un secteur touristique et culturel dynamique au Canada, la perte d’infrastructures essentielles qui supportent le secteur touristique et du voyage, », a expliqué Susie Grynol, présidente et chef de la direction de l’Association des hôtels du Canada.

« En l’absence de toute certitude, de nombreux organisateurs et organisatrices de festivals et d’événements s’approchent du moment où une décision doit être prise entre annuler les activités prévues pour cette année ou procéder avec une édition de moindre envergure. Il y a fort à parier que ces organisations vont une fois de plus manquer l’occasion de générer leurs revenus pour l’année. D’autres secteurs de l’économie peuvent commencer à se rétablir à mesure que les restrictions s’assouplissent, mais le secteur des événements ne sera pas en mesure de le faire et aura besoin d’un soutien continu du gouvernement jusqu’à ce qu’un retour à la normale se produise “, a ajouté Martin Roy, directeur exécutif des festivals et des événements majeurs.

« Nous espérons que d’ici l’été, nous continuerons à observer un assouplissement des restrictions et un modeste retour aux voyages de loisirs. Cependant, les décisions visant à annuler les congrès cet automne ont déjà été prises, et les voyages d’affaires ne reprendront pas à court terme. Là où la reprise se fait rapidement, ces entreprises ne se qualifieront pas pour obtenir le soutien du gouvernement. Si les restrictions se prolongent à cause de la COVID-19, nous devons savoir qu’il existe de l’aide », a conclu Potter.

La Coalition a également souligné que les efforts visant à stimuler en toute sécurité le tourisme intérieur, diminuer les obstacles aux voyages interprovinciaux et rouvrir les frontières sont extrêmement importants. Mais ces différentes mesures doivent être accompagnées de programmes de soutien essentiels pour garantir que les secteurs les plus durement affectés puissent s’en sortir.

La Coalition des entreprises les plus touchées (CEPT) est un groupe de plus 100 parties prenantes qui représentent divers secteurs, y compris le tourisme, le voyage, les arts et la culture, les événements et les festivals, le logement et l’hospitalité.

Pour en apprendre plus au sujet de la Coalition des entreprises les plus touchées, rendez-vous à www.HardestHit.ca.

null L’Association des hôtels du Canada présente son Conseil d’administration 2024

L’Association des hôtels du Canada (AHC) a présenté son Conseil d’administration 2024 lors de son Assemblée générale annuelle à Montréal. « Je suis fier de l’effort de collaboration démontré par notre Conseil d’administration, l’équipe de l’AHC et nos membres. Ensemble, nous continuons ....

Read More
Nomination du Président et chef de la direction intérimaire

Comme vous le savez tous, notre Présidente et chef de la direction, Susie Grynol, quittera notre association en juin.....

Read More
null
L’Association des hôtels du Canada annonce la démission de sa Présidente-directrice générale, Susie Grynol

L’Association des hôtels du Canada (AHC) a annoncé aujourd’hui la démission de Susie Grynol de son poste de Présidente-dir....

Read More
Woman in a black blazer
Des marques hôtelières nord-américaines de plus en plus adeptes de la certification de durabilité pour le renforcement de leur engagement environnemental

Les grandes entreprises hôtelières collaborent avec Clé Verte, tandis que l’American Hotel & Lodging ....

Read More
Solar panels with greenery